Barthes_plaisir-texte

« Avec Le plaisir du texte – étonnant recueil de bulles aphoristiques, de petites bouffées de babil – Barthes nous décrit le texte (et non plus l’œuvre), conçu comme un entrelacs de discours et de codes sociaux (son intertextualité), comme tissu de voix (son dialogisme), comme étoilement et migration de sens (son pluriel), comme variation d’impulsions et d’intensités (son grain) » Philippe DULAC

Source : Encyclopédia Universalis

L’entrelacs participe de beaucoup d’arts dont le littéraire. Il est présent fortement dans le baroque que se soit Montaigne ou Genet, dans les sagas qui nous viennent de l’oralité mais aussi de la littérature interactive contemporaine.
Il participe aussi au tissage du texte, en soi et dans son rapport aux autres, bien qu’il soit difficile de distinguer ces deux attributs.