entrelacs, fleur chinoise

Zhang Chengzhi

Fleurs entrelacs, Bleu de Chine, 1993

Fleurs entrelacs est à la fois le titre d’un recueil qui comprend deux superbes nouvelles au style et au rythme si diférents sinon opposés, et le titre d’une des deux nouvelles. Cette dernière évoque les mille lacis des pensées et aventures et son rythme époustouflant au sens premier du terme évoque les tourbillons de l’incantation à la nature, des incantations de notre vie moderne et d’incantations immémoriales. L’étincelle d’un petit joyau au centre de ce coffre de la caverne d’Ali Baba qu’est la littérature chinois contemporaine.

Quel souffle, quel mouvement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star