entrelacs, rosace 1/ Hyères

La rosace procède souvent sinon toujours de l’ entrelacs. Quelque qu’en soit le nombre de feuilles.

On la trouve triomphante au dessus de l’entrée des cathédrales et autres églises.

Mais avec plus de surprises, elle se fait découvrir au coin d’une rue, en plaque d’égout ou autre canalisation, en bouche d’aération  sur les murs des maisons les plus banales.. ou presque, en grille d’écoulement des eaux…

Rosace en 16 feuilles, sur une maison de la vieille ville d’Hyères. Si l »entrelacs n’est pas là pour les puristes, il n’est pas loin.

Rue Bourgneuf dans le haut de la vieille ville si je me souviens bien, au détour d’un coup d’œil qui commence à être aguerri.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star