… du copte, au « world » en passant par le celte

 

Probablement une des plus belles déclinaisons à travers le temps de l’entrelacs « quatre-feuilles » où VII et XXI s. se lient directement par l’esprit d’une communauté.

En effet, les sœurs ont repris le motif de la dite croix copte, type de croix de Saint André, dessinée par l’entrecroisement de cercles. On peut voir dans le tapis de cercles entrecroisés aussi bien des croix que des quatre-feuilles qui dessinent la structure de beaucoup de rosaces simples.

Ainsi le quatre-feuilles probablement d’inspiration copte, après probablement un détour par l’Irlande chrétienne et celte, s’est posé en la crypte Saint Paul au VII ème siècle avant de s’épanouir au XXI ème dans l’église de l’abbaye.

Il ne s’agit point de copie mais d’une réelle et fort inspirée réinvention très contemporaine du quatre-feuilles qui hybride les temps anciens et nouveaux.

IDF_Jouarre_église_abbaye_autel_verre_03 4F_jouarre_panneaux_verrre_détail_500Vitrail du chœur de l'église de l'abbaye de Jouarre4F_jouarre_XXI

sources : voir Jouarre, perle de l’entrelacs

Enregistrer

Enregistrer