une mécanique à faire des entrelacs

(RMN)Oui oui vous avez bien lu

où les entrelacs ne mènent-ils pas!

 »

Le tour à guillocher du frère de Louis XVI

L’ouvrier Guillot conçut en 1773 cette grande machine en noyer de près d’un mètre de hauteur. Equipée d’un pédalier et d’un jeu de cames, elle permettait de tracer des entrelacs (guillocher) pour orner boîtiers de montres et pièces d’orfèvrerie, mais aussi de fabriquer et d’affiner des serrures et des clés. Le tour à guillocher fut placé au deuxième étage des appartements privés du roi, donnant sur la cour des Cerfs. Le comte d’Artois était fier d’offrir les menus objets fabriqués par ce moyen à ses familiers, lors d’un anniversaire ou d’un événement heureux. Tout comme Marie-Antoinette jouait à la laitière dans le hameau du Trianon, Louis XVI et ses frères s’initiaient au travail manuel. L’ironie du sort veut que le constructeur du tour à guillocher royal ait porté presque le même nom que l’inventeur… de la guillotine.

 »

Source

Et ça fonctionne .. au Musée des Arts et Métiers. Vidéos d’une belle machine en marche.

En fait il s’agit d’un tour

mais à entrelacs, donc … complexe!

photo extraite de l’article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star