«  C’est la plus élégante, la plus jolie église que j’aie vue en Corse ..

Fenêtres étroites à l’ordinaire, cintrées; la partie inférieure et supérieure de leurs chambranles est souvent ornée d’entrelacs et de sculptures en très-bas-relief. »

Mérimée

tresse fermée à cinq brins
Frise en cercles entrelacés plus petits motifs d’entrelacs
Frise fermée à 6 brins
deux serpents entrelacés et deux « 8 pointes » brisées par intersection de deux carrés

La série des photos précédentes a été faite par ‘Oxygène

« 6 feuilles » sous forme de pétales

Sources

Histoire du nebbiu

et Mérimée,  Notes d’un voyage en Corse, 1840, in Gallica

Encyclopédie B&S Editions

Eglises polychromes corses par Oxygène

Voir les intéressantes pages d’Elizabeth Pardon

Voir aussi

« L’église de Saint-Nicolas, à une lieue S.-O. de Murato… Des entrelacs sculptés en creux, des tores en saillie, quelquefois en pierre blanche, dessinent les archivoltes. »   Mérimée