« La miséricorde est une petite console fixée à la partie inférieure du siège pliant d’une stalle de chœur. Elle permet au clerc ou au moine qui participe à l’office divin de prendre appui sur elle lorsqu’il se tient debout et que son siège est relevé. »

Wikipedia propose une définition des miséricordes et la liste des œuvres trouvées en France.

Ainsi qu’une bibliographie et des liens qui suffisent pour les premiers pas d’un voyage original.

Les entrelacs, sont une figure peu présente dans ce répertoire, les auteurs des miséricordes ayant préféré souvent une représentation figurative. A vérifier.

Église Saint-Wulphy de Rue (Rue)

Cathédrale Saint-Tugdual de Tréguier (Tréguier)

Mais si les miséricordes sont répertoriées systématiquement, les entrelacs ne le sont pas. Ainsi l’article renvoie à un article de Wikipedia qui précise que la cathédrale d’Amiens en renferme : « Enfin les dais des stalles, dont certains atteignent plus de 13,5 mètres de hauteur, sont constitués d’entrelacs de feuillages en alternance avec de petits personnages. C’est dans cette gigantesque dentelle de bois que la dextérité et la grande maîtrise des artisans de l’époque se manifeste au plus haut point. »

Sources

wikipedia « miséricordes« 

wikipedia « liste des miséricordes en France« 

revue « Misericordia International »