Le Bourj ‘Ali : tour de garde, palais damascène et résidence patricienne du Saïda des XVIIIe et XIXe siècles ottomans

« Des ornements intérieurs, en ablaq bicolore typique, qui alterne des pierres de taille de deux couleurs différentes, sur le pourtour des fenêtres et des portes et sur certains murs de la maison, agrémentent et soulignent l’unité de cet ensemble turquisant du XVIIIe siècle »

source