De nombreux chercheurs de par le monde poursuivent l’analyse de la théorie des nœuds .

Celle du « polynome de Jones des entrelacs rubans » semble en faire partie.

Cf. un court article de Michael Eisermann.
Promis, j’essaierai un jour de comprendre ce domaine qui m’est bien étranger.