art pariétal dans la grotte de Rouffignac en Dordogne (France)

 

Parmi les différentes formes d’art préhistorique, il y a les tracés digitaux : il s’agit d’entrelacs de lignes, tracées sur les parois meubles des grottes en faisant glisser deux ou trois doigts. Or, des travaux menés par des préhistoriens de l’Université de Cambridge indiquent que les tracés digitaux situés dans la grotte de Rouffignac (Dordogne, France), vieux de 13 000 ans, auraient été réalisés non pas par des adultes… mais par des enfants. Un résultat annoncé au cours d’une conférence qui s’est tenue à Cambridge le 2 et le 3 octobre 2011.

source et suite de l’aticle