entrelacs pariétal et art enfantin

art pariétal dans la grotte de Rouffignac en Dordogne (France)

 

Parmi les différentes formes d’art préhistorique, il y a les tracés digitaux : il s’agit d’entrelacs de lignes, tracées sur les parois meubles des grottes en faisant glisser deux ou trois doigts. Or, des travaux menés par des préhistoriens de l’Université de Cambridge indiquent que les tracés digitaux situés dans la grotte de Rouffignac (Dordogne, France), vieux de 13 000 ans, auraient été réalisés non pas par des adultes… mais par des enfants. Un résultat annoncé au cours d’une conférence qui s’est tenue à Cambridge le 2 et le 3 octobre 2011.

source et suite de l’aticle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star