le singe terrassant le dragon

J’ai d’abord cru qu’il s’agissait du grand singe « Conscient de la vacuité », un de mes héros préférés, de La Pérégrination vers l’Ouest, roman chinois du XVI qui conte le Voyage vers l’Ouest à  la recherche d’un texte bouddhiste sacré.

Non, non il s’agit d’un autre singe, Hanuman, la boucle en forme de serpent, un héros du Rāmāyana, une épopée hindouiste qui raconte le périple de Râma.

Est-il aussi fou et libre que Conscient de la vacuité, nommé aussi Grand Saint Égal du Ciel, preuve de folie?

source : http://www.oocities.org/vi_chaisueb/singhathai.html et Wikipedia