l’entrelacs, critère de paternité pour un Léonard de Vinci

L de V la Madone de Laroque c-est-sur-la-photo-infrarouge-qu-apparait-la-belle-image_531630_510x255

Amusant, les découvreurs de La Madone de Laroque, tableau retrouvé il y a plus de 15 ans, s’appuient sur les entrelacs pour démonter que le tableau est une œuvre du maître:

 »

Quels sont précisément ces éléments qui vous font penser que l’œuvre est de Léonard de Vinci?? Ou les plus “parlants” ?

La liste est longue. Il y a des détails très importants, comme les nœuds vinciens, ces entrelacs rappelant les tresses de l’osier, propres au village natal du maître. On les voit bien dans la couronne de la Vierge. On les retrouve sur le corsage de La Joconde.

 »

 

De plus, le tableau étant en mauvais état, ironie du sort, c’est sur la photo infrarouge qu’apparait la plus belle image, jeune et ravissante vierge!

source : le Midi libre

autres articles sur les entrelacs de Léonard de Vinci (et quelques autres…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star