Photo de Accrochoc (Wikicommons)
Photo de Accrochoc (Wikicommons)

description de l’entrelacs

Dans l’autel de la chapelle haute de l’église Saint Pierre de Bessuéjouls dans l’Aveyron, sont insérés trois très beaux entrelacs de style carolingien mais que Paul Deschamps considère comme plus récents.

caractéristiques de l’entrelacs

adresse : église Saint Pierre de Béssuéljouls

culture : médiéval carolingien

art : sculpture

formes : diverses formes. L’entrelacs central est constitué de deux quatre-feuilles annelés (un cercle traverse les quatre feuilles) mais au cœur fermé (pas d’espace entre les brins du nœud). Sur les « quatre feuilles » voir le site principal de la galaxie.

contexte, environnement

Très belle église que je n’ai pas encore visitée, avec une curiosité, qui fut relativement courante dans l’art roman du sud ouest (Deschamps), d’une chapelle perchée au premier étage du clocher. D’autre part, cette église appartient à un territoire comportant d’autres entrelacs et de très belles églises dont l’ensemble de Conques, toutes ou presque sur le chemin du Puy à Saint Jacques de Compostelle, la Via Piodensis.

autres entrelacs dans le même lieu

L’église comporte d’autres entrelacs, romans, de toute beauté. Le site Baguenaudes en propose de belles photos. « L’ensemble décoratif  obtenu  à  l’aide  d’entrelacs  le  plus  varié  qui  nous ait été conservé  de  l’époque  romane  se  trouve à  Saint-Pierre de  Bessuéjouls  (Aveyron) à  4  km.  d’Espalion.  On  y  voit plusieurs  chapiteaux,  un  linteau  de porte  et  un  autel  ornés d’entrelacs. De  l’église  romane il ne  reste plus que  le  clocher, l’église  actuelle  étant  de  date beaucoup  plus  récente. …. » Paul Deschamps.

« lieu de l’entrelacs« « Perle d’entrelacs »

Sources :

Le site Baguenaudes, site individuel de qualité, divers et bien fait.

Deschamps Paul. Le décor d’entrelacs carolingien et sa survivance à l’époque romane. In: Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 83e année, N. 4, 1939. pp. 387-396. doi : 10.3406/crai.1939.77211. Très intéressant article sur les entrelacs carolingiens du sud ouest avec une ouverture temporelle et géographique d’envergure.