les entrelacs de Gérard Leriche

Un entrelacs de réel et d’irréel, une sorte de mirage où peut apparaître, pour certains, une femme montée sur un chameau sous une chaleur accablante qui floute la scène. Et toujours la capacité de Gérard Leriche d’évoquer le nœud découvert il y a belle lurette dans d’autres navigations.

Artiste d’une grande sensibilité à l’œuvre abondante où le nœud et l’entrelacs donnent de l’air et du mouvement sans ôter le mystère profond attaché à l’artiste.

son site « café, thé, encre »

La chambre d’hôtes et le gîte rural Terre de Doue présentent chacun une œuvre originale de Gérard Leriche.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star