Le monastère Royal de Brou et son église Saint-Nicolas-de-Tolentin représentent bien la charnière entre le gothique, flamboyant, et la Renaissance (de 1506 pour la première pierre du monastère à 1536 pour la fin de l’édification de l’église).

L’entrelacs s’épanouit dans la dentelle de pierre de l’église tout particulièrement les initiales de  Marguerite d’Autriche duchesse de Savoie et de son époux  Philibert le beau, déclinés en plusieurs formats.

E00276 c_Brou_PM_PETITE

 

 

 

 

 

E00276 b_Brou_PM_PETITE

 

 

 

 

 

 

E00276 d_Brou_PM_PETITE

 

 

 

 

… entre-lacs d’amour de Marguerite et Philibert

L’ensemble religieux recèle d’autres très beau entrelacs

petites pièces d’angle éclairées par les vitraux

petites pièces au style presque art-nouveau!

boiseries …

… sans compter les façades toutes en entrelacs, rinceaux et autres lacs …

E00280 a_Brou_extérieur_PETITE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

–) autres posts sur des entrelacs au monastère de Brou