Maison peinte d’un dessin d’Escher

Quelques caractéristiques

description : Escher est-il ou non un artiste de l’entrelacs ou de l’illusion. Certaines de ses figures y font penser par le mouvement impulsé et par la transformation des formes. Hofstadter pointe l’importance de ses œuvres en terme d’entrelacement.

Ici des carrés pleins se transforment petit à petit en reptiles qui sont plus proches du gecko que du serpent et qui grimpent le long de la façade avec la force d’un grouillement.

Très belle œuvre architecturale.

culture : world

temps : XX ou XXI ème siècle

art : architecture et céramique

formes : reptilienne?

lieu :

     adresse: 14, Conde de Romanones, Madrid, Espagne

     « lieu de l’entrelacs » : « modestie d’entrelacs », mais peut-on parler d’entrelacs? Plutôt de cousin, comme le gecko l’est du serpent.

photo : Álvaro Ibáñez from Madrid, Spain (Wikicommons)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star