Amusant transfert amoureux ?

L’entrelacs classique d’un parapet dans l’église St-Merri à Paris se retrouve presque à l’identique sur une balustrade d’une maison sise dans une rue qui longe l’église, celle du cloître Saint-Merri.

Plus qu’un plagiat, j’y vois une transmission, consciente ou non, de l’image du sacré dans le quotidien de la vie.

Le dessin de la balustrade, par simplification probablement, omet le mouvement de l’entrelacs, créé par les courbes du nœud, pourtant bien présent sur le parapet de l’église.

On a le même type de relation à Jouarre entre une grille de porte du XX ème s. et un sarcophage mérovingien du XII ème s.

 

Enregistrer