La Brie n’est pas un terroir de l’entrelacs dans le sens où il n’y a pas une catégorie d’entrelacs qui domine et attire les connaisseurs comme les entrelacs celtes peuvent le faire en Bretagne, les entrelacs romans en Saintonge ou Ardèche, les entrelacs islamiques en Andalousie, les khatchkars en Arménie, etc.

Pourtant, la région recèle de nombreux entrelacs qui apportent une belle richesse par leur diversité mais aussi par la qualité essentielle des plus beaux spécimens, et souvent de leur écrin. Cette diversité constitue la marque de l’entrelacs briard.

Carte des entrelacs de Brie

Balades en entrelacs

Outre la carte ci-dessus, quelques balades recommandées, celle des entrelacs cachés de Doue, celles des entrelacs de Jouarre. Et bientôt les balades de la Ferté sous Jouarre et de Provins. Il suffit de suivre la carte. Certaines de ces balades peuvent être guidée, en mode gratuit ou payant selon les cas.

Quelques artistes de l’entrelacs en Brie

Voilà quelques artistes briards que j’apprécie et dont l’œuvre contient ou est parcourue d’entrelacs.

Mes entrelacs briards préférés

Marolles-en-Brie (les serpents et l’antéfixe), la Villa Falbala (je les sens omniprésents même si on ne les voit pas), Jouarre (fidélité et pérennité), Provins (le temps long), Verdelot (dans tous les coins du jardin), Orbais-l’abbaye (grisailles lumineuses), trocs et puces (tapettes à tapis, etc), Galleria Continua (au grès des saisons), Doue (si simples et cachés!) …

Les dénicheurs briards d’entrelacs

La plupart sont photographes, pensent à moi quand ils rencontrent des entrelacs et m’envoient leurs clichés. D’autres me signalent la présence d’un entrelacs. Certains m’en apportent.

Jocelyne Bataille, José Brito, Jean-Claude Chappart, Daniel Kramer, Marie-Paule Dussourd, Michel Loewenstein, Marianne Légier-Bernex, François Renault, Patrick Thomas,  …